Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
Les articles Techniques et Tactiques

SUJET : Envoi, Affalage du Spi en D-One:)

Envoi, Affalage du Spi en D-One:) 04 Mai 2018 16:29 #6407

  • Well D-One
  • Portrait de Well D-One
  • en ligne
Emmanuel,

Pour moi, j'essaie de faire la même manœuvre quelque soit le vent.

J'anticipe beaucoup plus l'affalage avant la bouée quitte à perdre des places mais en restant manœuvrant à la bouée et plus à me "battre" pour affaler le spi;

Mes Réponses :

1) doit-il abattre avant de brasser tout en se rentrant au fur et à mesure et en restant à l'arrière pour éviter de trop enfourner ou rester sur son cap et tenter d'affaler tel qu'il est, voire de lofer ? --> Si nécessaire, j'abats pour éviter le lof durant la manœuvre
2) quel est pour vous l'angle idéal au vent pour affaler ? --> Je ne peux dire quel est l'angle idéal car je suis loin d'avoir des automatismes et j'improvise en fonction des circonstances : route par rapport à la bouée et le vent, les adversaires plus ou moins proches et plus ou moins manœuvrant eux-même.
3) peut-on lâcher l'écoute de spi assez tôt pour récupérer une main utile à l'affalage ? --> Oui, mais il ne faut plus s'arrêter : manœuvre lancée, il ne faut pas s'arrêter !
4) comment gérer le mélange écoute de spi / drisse ? --> je lâche l'écoute pour ne m'occuper que de la drisse de spi (Quand il y a du vent, je choque la grand-voile, pour perdre de la puissance dans celle-ci)
5) auriez-vous connaissance d'une vidéo avec un D-One qui affale dans beaucoup de vent ?--> non, mais je suis preneur !
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Manu 74

Envoi, Affalage du Spi en D-One:) 07 Mai 2018 12:01 #6414

  • Marie
  • Portrait de Marie
  • Hors Ligne
Well D-One écrit:

Pour moi, j'essaie de faire la même manœuvre quelque soit le vent.
C'est un peu ce que je fais aussi mais avec un rythme plus important selon la force du vent ;)
En régate par exemple, si beaucoup de vent et que je suis en vrac je n'hésite pas à descendre plus bas que la bouée, plutôt que de faire un affalage au milieu de pleins de bateaux qui risque de me faire déssaler et perdre encore plus de temps !


1) doit-il abattre avant de brasser tout en se rentrant au fur et à mesure et en restant à l'arrière pour éviter de trop enfourner ou rester sur son cap et tenter d'affaler tel qu'il est, voire de lofer ?
=> J'abats forcément par temps fort sur un surf pour pouvoir rentrer dans le bateau et préparer l'affalage. Le but est pour moi d'aller très vite, quand j'ai le mou de la drisse de spi dans les mains, je reloffe pour reprendre de la vitesse nécessaire à l'affalage et ressors m'assoir sur les échelles. Je n'hésite pas à faire cette préparation longtemps avant l'affalage. Quand je veux affaler, je commence à reprendre le mou qui sort de la baille à spi. Le but du jeu c'est de finir de rentrer mon spi pendant un surf, quand tout le mou à été repris je lâche l'écoute, abats un peu et je bourine pour rentrer le spi tout en restant assise sur les échelles. J'ai l'impression que c'est le moment où le bateau est le plus stable. Donc faire VITE, très vite.

2) quel est pour vous l'angle idéal au vent pour affaler ?
=> Je rejoins Well D-One, tout dépend des circonstances, globalement l'angle idéal est le meilleur compromis entre la stabilité du bateau (qui est généralement lié à sa vitesse) et la position la plus confortable pour toi pour rentrer le spi.

3) peut-on lâcher l'écoute de spi assez tôt pour récupérer une main utile à l'affalage ?
=> D'accord avec Well D-One, y a un moment où il faut tout lâcher :)
D-One - Sudiste
4000 - Le Mistral Gagnant
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Well D-One, Manu 74
Temps de génération de la page : 0.133 secondes
Propulsé par Kunena