Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
  • Page :
  • 1
  • 2

SUJET : eurocup torbole RS800/700

eurocup torbole RS800/700 28 Juil 2016 07:13 #3773

  • revedeau
  • Portrait de revedeau
  • Hors Ligne
2 FRA présents avec jl et un nouvel équipage du 56 à l'euro 800, aucuns français.

Ça semble dur avec une meute d'anglais aux avants postes.

circolovelatorbole.com/uploads/regate/10...rs-800-700-day-3.pdf
4000 for ever
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

eurocup torbole RS800/700 28 Juil 2016 14:50 #3774

  • revedeau
  • Portrait de revedeau
  • Hors Ligne
ça progresse pour jl avec 2 manches de 8 !

circolovelatorbole.com/uploads/regate/10...rs-700-800-day-4.pdf
4000 for ever
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

eurocup torbole RS800/700 29 Juil 2016 07:53 #3776

  • Idefix
  • Portrait de Idefix
  • Hors Ligne
... vu le nombre de bateaux surtout le RS700 ... c'est un vrai naufrage :woohoo: ... vu la politique de la maison, il ne va pas rester longtemps au catalogue :dry:

Quand on voit les fréquentations des euro/mondiaux Snipe (déjà 120 bateaux pour septembre), Vaurien (85 bateaux), 5O5 (145 bateaux) ... et que les RS200, 400 restent les plus pratiqués dans les EuroRS ... on se dit qu'à par le Musto, tous les autres developpements (pour ce qui est de la régate) sont des échecs (surtout quand ils proviennent d'un constructeurs généralistes ambitionnant des gros volumes). :unsure:
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

eurocup torbole RS800/700 29 Juil 2016 08:25 #3777

  • ggc
  • Portrait de ggc
  • Hors Ligne
Idefix écrit:
... vu le nombre de bateaux surtout le RS700 ... c'est un vrai naufrage :woohoo: ... vu la politique de la maison, il ne va pas rester longtemps au catalogue :dry:

Quand on voit les fréquentations des euro/mondiaux Snipe (déjà 120 bateaux pour septembre), Vaurien (85 bateaux), 5O5 (145 bateaux) ... et que les RS200, 400 restent les plus pratiqués dans les EuroRS ... on se dit qu'à par le Musto, tous les autres developpements (pour ce qui est de la régate) sont des échecs (surtout quand ils proviennent d'un constructeurs généralistes ambitionnant des gros volumes). :unsure:

Pourquoi continuer à comparer les Snipe, vauriens ou 5o5 avec des RS800 (23 bateaux), 4000 (30 bx)?
Les programmes sont différents et la difficulté physique (je n'ai pas dit technique) l'est aussi.
Les gens qui naviguent en 800 ne feront jamais de Snipe et vice-versa, on peut dire la même chose entre le Finn et le D-One, surtout quand tu vois la population qui fait du Finn à l'Open de france.....certains, tu te demande comment ils réussissent à embarquer et le dessalage leur est interdit.
Et je ne parle pas du 700, j'ose même pas essayer tellement je trouve ce bateau compliqué à utiliser (Patrice en possède un, donc je l'aurai facile). D'ailleurs chaque fois que j'embarque un gars habitué au 700 ou au Musto, il se baladent sur le 49er (réputé difficile).
Dernière édition: 29 Juil 2016 08:28 par ggc.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

eurocup torbole RS800/700 29 Juil 2016 12:16 #3782

  • Idefix
  • Portrait de Idefix
  • Hors Ligne
Mon propos n'est pas d'opposer les bateaux mais de constater que, pour autant que la fréquentation des régates soit représentative de la taille des populations qui navigue dessus, les nouveaux bateaux représentent une très petite population. (3.5% des régatiers en France en 2015).
C'est éventuellement compréhensible comme tu l'expliques pour les bateaux exigeants, même si on observera que le Musto rassemble une population croissante alors que le RS700 semble en train de disparaître. Pourtant on ne peut sûrement pas arguer que le Musto est plus accessible, il y a donc d'autres raisons objectives ...

Dans tous les cas mon propos est davantage de dire que si les régatiers continuent de régater en Snipe, Vaurien, RS200, RS400 c'est peut être aussi que les fabricants n'ont rien proposé d'intéressant à cette population depuis 30 ans. (bateau de couple, pas extrême, double rappel ...).
Ils semblent qu'ils aient imaginé que les régatiers abandonneraient naturellement la régate sur bateaux "lents", pour évoluer vers des performances plus excitantes ... hors, il n'en est rien. Hormis une petite frange d'adeptes de la nouveauté rapidement conquis, le marché ne se développe pas et retombe comme un soufflé en moins de 10ans.
Les occasions pas chères se vendent bien, mais faute de pouvoir réamorcer la pompe avec des ventes de neufs on atteint jamais un régime de croisière durable, et les bateau finissent par disparaître (RS300, 600, 100, 700, 800 ...).
On peut d'ailleurs dire que c'est un énorme flop marketing des majors : Laser-Performance, Topper, RSSailing sur ces dernières années.

C'est d'ailleurs le défi du D-One en ce moment, il faut absolument que les marchés Allemands, Autrichiens, Tchèques viennent seconder UK et Italie pour les ventes de bateaux neufs, ... pour continuer d'alimenter ensuite des marchés comme la France :lol:
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

eurocup torbole RS800/700 29 Juil 2016 12:45 #3784

  • ggc
  • Portrait de ggc
  • Hors Ligne
Je suis d'accord avec tes propos.
Concernant le Musto qui est un must, les gars prennent le 700 pour débuter et viennent au Musto naturellement. C'est un bateau de plus belle et de meilleure qualité, très simple et solide comme le sont ses grands frères (29er, 49er).
Pour le Snipe je n'oublie pas que c'est surtout autour de Paris qu'il s'est développé et on comprend pourquoi.
Sincèrement j'ai toujours apprécié le 4000 grâce à ses qualités marines, solides. J'avais par contre été très déçu par le 400 en qui je fondais beaucoup d'espoir, trop dur au près trop peu toilé pour le portant.
le bateau dont le concept me plait beaucoup est le 59er auquel il manque un trapèze, sinon le rapport voilure/poids est excellent, mais il n'a jamais trouver de public.
De toute manière je comprends que les gars restent sur le 5o5 ou le 4.70 qui malgré leurs spi symétrique et leur prix restent des bateaux fantastiques malgré leur âge.
Pour finir, le problème premier des RS restent leur fragilité.
L'an prochain, j'ai envie de régater en groupe et le seul bateau vers lequel je peux aller est le 4000. Le B14 n'est pas assez représenté et le 800 est trop fragile (je ne suis pas bricoleur). Je garderai le 49er pour le fun et pour la skiffcup de Sanguinet où l'on retrouve les 49er du Pôle.
Sinon, j'ai une autre option, me pointer aux régates avec 2 bateaux et choisir suivant la MTO. Mais je reconnais que naviguer seul comme je le fais actuellement, mieux vaut ne pas s'inscrire aux régates et faire de longs déplacements.
Dimanche dernier, nous avons fait le Tour du Lac de Sanguinet (30km avec 2 km sous spi) et bien nous avons naviguer entre la flotte des Classe A et des Dart, bien seul. L'an prochain, je m'en dispenserai, car suivre un Classe A au reaching. impossible, faut le spi.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Idefix
  • Page :
  • 1
  • 2
Temps de génération de la page : 0.190 secondes
Propulsé par Kunena