Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : Le principe des rating, du temps compensé

Le principe des rating, du temps compensé 01 Avr 2015 13:22 #453

  • Thierry
  • Portrait de Thierry
  • Hors Ligne
Deux réflexions

Je suis assez circonspect (comme la lune) sur les ratings calculés... Je pense que les ratings statistiques tel que RYA etc..., malgré les défauts tout à fait juste que tu soulignes, sont la moins mauvaise solution..

Deuxièmement tu ne parles pas de l'IPI, initié par ailleurs, et que sans en être le maitre d’œuvre tu avais contribué à développer. Est ce une piste à poursuivre
Guépard N°114
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Le principe des rating, du temps compensé 01 Avr 2015 13:54 #456

  • pi.r
  • Portrait de pi.r
  • Hors Ligne
Idefix écrit:
...
Cependant le fond de mon propos ici, est surtout de bien faire comprendre que les rating sont un des moyens de faire courir ensemble des bateaux différents, mais que le principe a ses limites.
Cela ne discrédite pas l'Intersérie, mais doit nous inciter à relativiser tous ces débats sur les rating.

Ca n'est pas 10 points de rating par ci par là, qui sont responsables du faible développement des bateaux modernes, ou de la croissance ou décroissance de notre activité, et il vaut mieux , à mon avis consacrer son énergie à développer concrètement de nouvelles formes de régate, à travailler au niveau local, à regrouper les pratiquants sur des évènements fédérateurs...
+1 ...mais je ne suis qu'un néophyte en la matière. par comparaison avec des activités que je connais il me semble important de ne pas perdre de vue le(s) objectif(s) quand on travail sur l'amélioration des moyens.
depuis l'acquisition de mon premier Topper il y a 3 ans,je navigue bcp sur la toile pour trouver de l'info sur ce bateau.je précise que je ne maitrise pas vraiment l'anglais mais les images et les croquis sont un langage universelle.
il faut reconnaitre que les britanniques ont un tout autre résultat que nous,en terme de dynamisme "voilistique" et de nombre de pratiquant. je pense que la quantité de personne très diverse que l'on voit sur l'eau dans ces contrées ne sont pas "acros" à des peanuts du rating ou à ses subtiles variantes . j'en veux pour modeste preuve les 2 vendeurs de mes Topper successifs: un responsable de centre de vacances nautiques et un couple de jeunes retraités ayant plusieurs bateaux avec qui j'ai parlé de cette question.
Dernière édition: 01 Avr 2015 13:56 par pi.r.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Le principe des rating, du temps compensé 01 Avr 2015 14:49 #457

  • Idefix
  • Portrait de Idefix
  • Hors Ligne
Je ne suis ni pro, ni anti rating statistiques ... seulement (et pas seulement en voile), les statistiques peuvent être terriblement dangereuses si on a pas une approche rigoureuse, et une compréhension de ce que l'on mesure.

Ma position est de dire, que prendre pour pain béni ce qui se fait en UK, sans une connaissance de la méthode utilisée.
Depuis des semaines, j'active mes contacts en UK pour avoir ces infos ... et les retours sont plutôt infructueux.
(Je passerais sur certaines polémiques qui font rage là bas, justement à propos des "ajustements manuels").

Loin d'ignorer ce qui se fait ailleurs, je me suis penché sur ces chiffres (tu me connais), et cela montre que dans l'ensemble les propos devraient rester modérés, si on remet les choses en perspective.

Voici par exemple, les rating UK depuis 5ans, vs les rating FFV, je ferais remarquer assez ironiquement (qu'à part le Finn), les rating UK (barres bleus), ont plutôt tendance, au fil des années, à converger ... vers les valeurs Françaises barre rouge


Les écarts en %age sont vraiment minimes
*********************

Dans tous les cas, une des plus grosse différence philosophique, vient du fait que :
> le principe de rating à la Française cherche à définir et compenser le potentiel d'un bateau (pour mesurer la performance de l'équipage lors de la régate).
> Le principe de rating Anglais compense la performance moyenne bateau + équipage.
On mesure donc lors de la régate la performance de l'équipage , par rapport à la moyenne des pratiquants de la série.
C'est clairement expliqué sur le document annuel : PY-2015


**************************

Donc au dela de ce qui est le plus juste ... il faut aborder des choix presque politiques :
> Rating de "Peak Performance", ou "Average performance" , (potentiel de vitesse max, ou vitesse moyenne)
> Rating unique national, ou chaque club émet son rating

La deuxième question ouvrant de vaste débat,
> avec des aspects positifs par la prise en compte du plan d'eau (par exemple un lac intérieur pénalisera les skiffs peu marins, qui en l'absence de mer formée pourront planer facilement, ce que font les séries hivernal sur le SailJuice trophee.
> à l'inverse, çà peut tourner à l'arbitraire et le même bateau , exemple l'Aero-5 passe de 1102 à 1060.
Tout çà pour çà :ohmy:
**************************

Pour l'IPI, çà tombe bien que tu en parles :

L'idée originale effectivement n'était pas de moi, mais quand il s'est agit de modifier les rating des bateaux, je suis monté au créneau.
Après discussion constructive, on a pu définir un système qui avait au moins le mérite d'apporter quelque chose de neuf, à tester sur BSP. J'ai inventé le nom, écrit les programmes informatiques, j'ai présenté le sujet à la commission technique ... tout allait bien.
J'ai réalisé tous les calculs depuis Carnac Q4-2013, jusqu'à Plérin en Juin 2014.
(Edit, j'ai vérifié et effectivement Plérin a bien été calculé)

En mai à Vitrolles, j'ai refusé de faire entrer dans les calculs de la population Skiff, les résultats des Europes qui avaient couru 1/4 d'heure derrière nous. (d'une part parce que le projet était en expérimentation sur les skiffs, d'autre part parce que statistiquement c'était une erreur (principe d'indépendance des évènements).
En réalité le résultats final était très peu différent.

Ne voulant pas plomber le projet, j'ai proposé par la suite de continuer à faire la maintenance du système.
Malheureusement malgré mes demandes, je n'ai jamais reçu les résultats de Carnac en Septembre, ni de Sanguinet en Novembre.
J'ai même envoyé l'intégralité des programmes python, sur lesquels j'avais passé de longue heures de développement, même si çà me fendait le cœur de voir éventuellement tout ce travail utilisé sans un minimum de rigueur intellectuelle.
Mais je m'inquiétais pour rien ... rien ne se passa.

L'IPI n'était pas pour moi un truc pour frimer en société, pour parader dans de long post en faisant croire qu'on faisait quelque chose, c'était un truc pour que chacun puisse suivre sa progression, pour apporter un intérêt supplémentaire à la régate.

Est ce une piste à poursuivre ? ... certainement et je la poursuis.
Dans la ligue PACA, depuis mon élection je m'occupe des régates intersérie, et je compte bien introduire petit à petit le système.
On va commencer au niveau du CDV04, dans le cadre d'un challenge du lac de St-Croix avec les écoles de voile du coin, pour aider les jeunes régatiers du coin à se situer, et à mesurer leurs progrès.
En 2016, on essayera de décliner au niveau des régates du championnat de ligue Intersérie.

D'ailleurs si çà t'intéresse pour ta classe, c'est freeware :P
Dernière édition: 02 Avr 2015 09:31 par Idefix.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Le principe des rating, du temps compensé 01 Avr 2015 15:58 #460

  • Thierry
  • Portrait de Thierry
  • Hors Ligne
Idefix écrit:
J

D'ailleurs si çà t'intéresse pour ta classe, c'est freeware :P

Pourquoi pas , mais je dois t'avouer que mes études scientifiques sont bien loin et que ma pratique professionnelle a limité mon approche des mathématiques à la règle de trois et au calcul mental.... :silly: :whistle:
Guépard N°114
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Le principe des rating, du temps compensé 24 Jui 2016 12:48 #3584

  • ggc
  • Portrait de ggc
  • Hors Ligne
Question sur les ratings:
Dans mon club tout ce qui a une voile navigue ensemble.
Imaginons qu'avec un VX-One avec un rating de 880, je veuille participer à une régate ind/dériveur, penses-tu que nous serons acceptés en catégorie Fast ou faudra-t-il plutôt jouer avec les quillards de sport?
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Le principe des rating, du temps compensé 24 Jui 2016 16:59 #3585

  • revedeau
  • Portrait de revedeau
  • Hors Ligne
a partir ou ca a un rating equivalent iul n'y a aucunes raisons de refusé un bateau...

Plus on est de fous...
4000 for ever
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Temps de génération de la page : 0.407 secondes
Propulsé par Kunena